Khen Rinpoche

Le Moine et son école

 A la base de cette histoire, un homme extraordinaire, qui allie ses pensées vertueuses à des actions merveilleuses.

Geshe Lobzang Tsetan est né à Stok au Ladakh en 1936. A l’âge de 7 ans, il débute son éducation bouddhiste et 6 ans plus tard entre au monastère de Stok pour étudier les écritures bouddhistes.• En 1952, à l’âge de 16 ans, il décide de se rendre à Shigatse au Tibet pour poursuivre ses études au fameux monastère de Tashilungpo. Avec son père qui l’accompagne dans ce périple hors du commun, il marche 800 km en deux mois au travers des vallées arides et des cols à plus de 5'000 m. d’altitude. Geshe y étudie la philosophie bouddhiste auprès de célèbres maîtres tibétains.

Khen Rinpoche, un sourire unique et communicatif

• Son rêve est de pouvoir atteindre un jour le titre de Geshe, qui représente le plus haut niveau d’étude dans la philosophie bouddhiste. Mais en 1959, le gouvernement chinois décide l’invasion du Tibet et débute sa campagne de destruction de la culture bouddhiste. Les humiliations publiques quotidiennes et les tortures des moines par les officiers chinois, ainsi que la destruction massive des monastères pousse Geshe à la fuite. En 1960 il quitte le Tibet ayant peur pour sa sécurité et retourne au Ladakh.

Il rejoint l’école de philosophie bouddhiste de Choglamsar, à quelques kilomètres de Leh, la capital du Ladakh. Puis en 1970, afin de suivre l’enseignement de hauts lamas tibétains, Geshe se rend à Varanasi en Inde où une forte communauté tibétaine exilée y a construit de nombreux monastères bouddhistes. Il complétera ses études, puis retournera à Stok pour contribuer à donner de lui-même à sa communauté. De 1974 à 1978 il enseignera à la haute école au Ladakh.

• Il reçoit par la suite une invitation spéciale à se rendre aux Etats-Unis pour enseigner à Labsum Shedrub Ling au New Jersey, le premier centre d’enseignement bouddhiste tibétain d’Amérique. Il apprend rapidement l’anglais et finit ses études pour devenir un « Geshe ».• Geshe vit et enseigne le bouddhisme aux Etats-Unis durant plusieurs années. Il reçoit de nombreux postes d’enseignement et des opportunités de conférences dans de nombreuses écoles américaines incluant Smith, Amherst, Hampshire, Phillips Exeter Academy, …• Son compte en banque se remplit rapidement pour un moine dont les besoins sont minimes. Avec ce petit pactole de 12'000 $ en poche, Geshe retourne à Stok en pensant offrir cette somme pour soutenir sa communauté.• C’est ainsi qu’en 1995 débuta la nouvelle « Siddartha School » à Stok avec 25 enfants âgés de 3 ½ et 4 ans.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire